Artisans

les-differents-types-de-chauffage-electrique

Les différents types de chauffage électrique

Donatien Marcoux No Comments

Choisir son chauffage électrique

Il existe différents types de chauffage électrique, entre autres le convecteur, le panneau rayonnant et le radiateur à chaleur douce.

Comprendre chaque type de chauffage proposé par le chauffagiste à Paris

Comme son nom l’indique, un convecteur fonctionne uniquement par convection. Ainsi, l’air ambiant entre par la partie inférieure de l’appareil. L’air est chauffé par larésistance électrique, avant de ressortir vers l’extérieur via les grilles situées sur la partie haute de l’appareil. Comme inconvénients, il assèche l’air ambiant et les températures ne sont pas stables et homogènes dans la pièce.

En ce qui concerne les rayonnants, ils sont plus récents que les convecteurs. Ils sont équipés d’un corps de chauffe qui a pour rôle de chauffer l’air par convection, tel un convecteur. La différence réside dans le fait de diffuser aussi l’air en façade par rayonnement. Ainsi, les rayonnants procurent une sensation de chaleur plus confortable.

Pour les radiateurs à chaleur douce proposés par le chauffagiste Paris, ils constituent la technologie la plus avancée en matière de chauffage électrique. Ils sont des chauffages qui permettent d’obtenir une température stable et homogène dans la pièce, à travers une chaleur enveloppante et douce, le tout sans assécher l’air. Cela est possible grâce à un très bon échange thermique entre le corps de chauffe de l’appareil et l’air. Aussi, les températures et les vitesses de sortie d’air de l’appareil se déclinent en les plus basses possibles. Egalement, le rayonnement de chaleur en façade est bien maîtrisé.

Les autres types de radiateur

Le radiateur à chaleur douce peut se décliner en plusieurs technologies. Ainsi, le radiateur à chaleur douce à inertie (muni d’un corps de chauffe avec un fluide ou en fonte) est idéal pour garder une température sur la durée et permet de retrouver la sensation de confort procurée par le chauffage central. Le radiateur à technologies plus réactives, quant à lui, avec un corps de chauffe en aluminium, permet d’obtenir des montées en température plus rapides. Enfin, le radiateur à double corps de chauffe (comportant un corps de chauffe inertiel et corps de chauffe réactif), correspond à tous les scénarios. En effet, il maintient une température sur la durée et peut être capable de monter rapidement en température, pour s’adapter à tous les rythmes de vie.

Un radiateur à chaleur douce peut être équipé de fonctions intelligentes comme le détecteur d’ouverture et de fermeture des fenêtres, le détecteur de présence, l’indicateur de consommation… Un tel radiateur vous permet de réaliser jusqu’à 45 % d’économies d’énergie en comparaison à un convecteur de première génération. Dans la pratique, il suffit d’activer la fonction au moment de l’installation de votre radiateur. Celui-ci est à même de mémoriser votre rythme de vie, d’anticiper la chauffe, voire réagir aux imprévus.

Une autre proposition du chauffagiste Paris est le radiateur à accumulation. Ces radiateurs comportent des matériaux réfractaires, très résistants aux hautes températures. Comme leur nom l’indique, ils sont capables d’accumuler une grande quantité de chaleur. Par la suite, ils restituent la chaleur dans la pièce, par convection naturelle. Ainsi, la chaleur est diffusée naturellement, ou forcée, via un ventilateur accélérant la diffusion de la chaleur. Ce type de radiateur permet une montée rapide de la température de la pièce où il est installé, pour offrir une chaleur agréable. Généralement, ce type d’appareil est utilisé avec un double tarif (en heures pleines et en heures creuses). En réalité, il permet de stocker la chaleur la nuit, quand l’électricité est moins chère, pour la restituer ensuite pendant la journée.

empecher-l-apparition-dune-fuite-d-eau

Comment empêcher l’apparition d’une fuite d’eau ?

Donatien Marcoux No Comments

Les solutions rapides pour éviter une fuite d’eau dans la maison

Il n’y a rien de plus embêtant que le bruit causé par un robinet qui goutte inlassablement dans la pièce à côté ! Attention, si les fuites d’eau sont considérées comme de pannes usuelles dans une installation sanitaire, celles-ci peuvent générer de pertes importantes au niveau de la facture énergétique. C’est pourquoi pour ne pas subir les conséquences fâcheuses de leur présence, quelques mesures doivent être prises en compte. Que faire ?

Les différentes causes de fuite

Une installation sanitaire effectuée dans les normes offre à ses usagers une utilisation confortable et sécuritaire, tous les ménages ayant accès à l’eau sanitaire potable aspirent à cet état de choses. Ceci est possible à condition de parer aux éventuelles pannes pouvant survenir dans une installation de plomberie, et pour effectuer toute action préventive, il faut connaitre l’origine de ces défaillances.

Avec les précieux conseils d’un plombier fuite d’eau, les principaux responsables de fuite d’eau sanitaire sont les :

  • Tuyaux cassés

Les anciens tuyaux peuvent présenter de fissures sous l’action de chocs extérieurs, d’une trop forte pression ou lors du gel très poussé par un froid rigoureux.

  • Joints inopérants

Nous pouvons affirmer avec certitude que 99 % des causes de fuite sont dues principalement aux joints qui, à force d’être molestés par un serrage trop excessif, finissent par perdre leur élasticité et ne sont plus étanches.

  • Raccords endommagés

Un mauvais type de raccord (té, coudes, raccords d’union…) incompatible avec la tuyauterie peut aussi être à l’origine de fuite d’eau.

Les mesures à prendre

Une fois que nous sommes informés sur les origines de fuites, il est relativement facile de pallier ces incidents. Il faut penser à remplacer les anciens tuyaux avec de tuyaux plus récents et mieux solides en matériaux résistants aux usures chimiques et mécaniques, comme de tuyaux en PER par exemple.

En second point, avant que le dégât ne se produise, pensez à vérifier les joints d’étanchéité de tous les robinets (simples ou mitigeurs). Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, demandez à un plombier expérimenté le plus proche qui vous conseillera sur les meilleures façons de pérenniser les divers joints de plomberie.

Une troisième solution rapide pour empêcher l’apparition de fuite dans les raccords sera d’utiliser des raccords adéquats pour les tuyaux employés. Demandez de bons conseils à un plombier fuite d’eau si vous êtes profane dans le secteur de la plomberie.

Ménager vos robinetteries

Enfin, prenez la bonne habitude de ménager vos robinetteries ! Il ne faut pas serrer à fond leur levier, mais arrêtez-vous lorsque l’eau ne coule plus, laissez les joints faire leur devoir librement et sans contrainte excessive !