Petits travaux d’entretien de plomberie à réaliser soi-même

mesures-a-prendre-pour-resoudre-des-problemes-de-fuite

Petits travaux d’entretien de plomberie à réaliser soi-même

Donatien Marcoux Aucun commentaire
Blog

Il arrive dans certaines circonstances que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Découvrez nos conseils pratiques pour apprendre les différentes façons de déceler une fuite d’eau de votre canalisation. L’installation ou le remplacement d’équipements plomberie n’a jamais été aussi facile puisque le blog vous vient en aide.

Comment savoir si sa tuyauterie est sujette à une fuite?

Une importante hausse de facture d’eau par rapport à votre habitude de consommation est certainement due à la présence d’une fuite via votre système de canalisation, de tuyauterie et de raccord.

Pour détecter d’où provient une fuite, vous devez en prio stopper le compteur pendant au moins douze à vingt quatre heures.

Maintenant que le compteur a été stoppé, tout ce qu’il vous reste à faire consiste à noter ce qu’il mentionne comme chiffres et à le refaire au moment de le réactiver. Le rapprochement des deux chiffres vous permettra de calculer la différence et de trouver l’écart pour déterminer la quantité exacte d’eau perdue :

  • Pour couper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à 24 heures. Le robinet se trouve en aval du compteur.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, relevez ce qui est indiqué sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, décalitres et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à 24 h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • Lisez sur le compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir réactivé au bout de douze à vingt quatre h. Faites sortir de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas le compteur de vue . Quand ce dernier tourne , cela veut dire que votre système de canalisation fuit. Quand la fuite de tuyau est repérée , vous devriez arrêter de nouveau le compteur et noter l’indication finale. Prenez votre calculette et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

Marre des problème de fuitede canalisation ?Les recommandations indispensables

Une fuite plus ou moins importante prend source au niveau d’un raccord ou d’un tuyau âbimé .

  • colmatage de tuyau fuyant en Cu : deux choix de produits

La meilleure façon de mettre un terme à un problème de fuite sur votre tuyau en cuivre consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Une fuite à cause d’un raccord défectueux : Comment faire

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Opérer un comblage de tuyau en Cu : C’est presque un jeu d’enfant avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans poncer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour la sécher . Commencez ensuite par abraser délicatement le tuyau Cu sur une surface à peu près plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage réussi , choisissez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Découpez le mastic en premier ; moulez- le. Répétez le procédé jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit uniforme et huileux . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, tranché et malaxé . La surface de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé aussi ; il ne reste plus qu’à y aplanir le produit colmatant Accordez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Opérer un bouchage de fuite sur tuyauterie cuivre : c’est facile en se servant d’un ruban adhésif autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau ; séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande autoamalgamante , appliquez-la ensuite sur la conduite fuyante .

Que faut-il faire pour votre raccord fuyant ?

Pour pallier un problème de fuite sur de votre bague en PVC, on ne passe pas par trente six chemins , soit :

  • Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
  • Vous la resserrez simplement si elle demeure en bon état de fonctionnement.
  • Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Fuite d’eau : quelle solution de comblement pour son tuyau en Cu

Il est difficile parfois de repérer une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de canalisations ou bien encore d’autre facteurs tels que : la mauvaise qualité de soudage, une conception viciée Les solutions de colmatage à adopter varient selon l’importance de la fuite. L’usage d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de remédier un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments dissociés : adhésif et durcisseur . Pour colmater une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau cuivre après l’avoir préalablement décapé.

  • Bande adhésive :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface fuyante à colmater.

astuces-d-entretien-et-petites-reparations-en-plomberie

Les dix bonnes techniques à adopter pour pallier un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Coupez votre compteur

Le compteur a été stoppé, il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser votre canalisation fuyante .

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la du tuyau en PVC

Marquez la découpe de part et d’autre de la partie endommagée du tuyau PVC. Sectionnez- la ensuite à l’aide d’ une scie à métaux, d’une scie égoïne ou d’une scie à guichet .

  1. Limez les segments résiduels :

Préférez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur classique !

  1. Vient le tour du délardage des surfaces de contact !

Utilisez une feuille essuie-tout trempée dans de l’alcool pour nettoyer les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres. Employez un détergent ordinaire pour ce faire ! .

  1. Il vous faudra maintenant dégivrer les zones de contact :

Il est nécessaire d’opérer le déglaçage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à la colle antifuite .

  1. Mesurez le segment de tuyau à remplacer

Métrez la partie à remplacer , soustrayez 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place maintenant au coupage du nouveau morceau de tuyau :

Préparez votre tube de remplacement , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones à découper en vous aidant d’un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par découper votre tube de remplacement. Après avoir terminé cela, décapez- en les zones de contacts .

  1. Après le découpage , place à l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau fragment à votre tuyauterie, il vous faudra écarter délicatement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui retiennent la partie la plus courte doivent être défaites pour la séparer du mur.

  1. L’assemblage est terminé ? Place collage des zones de contact !

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit à l’intérieur des manchons, ou bien par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Manchons et tubes doivent être joints :

Incorporez les manchons aux limites du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-mêmesans l’aide d’un plombier.

Avant de remplacer une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau se trouvant sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour la vider.

  1. Démontez votre chasse d’eau en commençant par enlever son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la détacher entièrement le son lien.

  1. Et c’est maintenant qu’il vous faudra vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Avec une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou joignant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour retirer le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ vielle chasse d’eau doit être aussi enlevé du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation d’un quart de tour à l’inverse du sens de l’aiguille d’une montre.

  1. Le joint doit être séparé du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela effectué, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , soulevez-le et déposez-le par terre. Débarassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé en utilisant d’une clef bien particulière.

  1. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Nettoyez la céramique et puis remontez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci avec une clé spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Enfilez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. intégrez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas installer une chasse d’eau neuve sans restituer le flotteur et le robinet :

Préparez un joint à filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela terminé , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est possible en 5 démarches

  1. Pour nettoyer le chauffe-eau ; il vous faudra d’abord commencer par le mettre totalement hors tension

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eauélectrique.

  1. Place au nettoyage de votre chauffe-eau maintenant que vous l’avez débranché

Un chauffe-eau électrique à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. La vidange est terminée ? Félicitations ! maintenant il vous faudra désinstaller la résistance du chauffe-eau électrique

Désinstallez la résistance après avoir effectué la vidange de votre chauffe-eau électrique . Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Dévissez le capot pour ce faire .

  1. Epurez- la à son tour

astiquez la résistance de votre chauffe-eau avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Replacez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre chauffe-eau électrique.

Shares